Programme du BAFM

 
 

La formation BAFM se déroule en 2 phases (l’arrêté du 23 août 1971 modifié, relatif à cet examen) : 

1/ Le module Admissibilité

Les épreuves d'admissibilité se déroulent dans 3 centres métropolitains (Bordeaux, Lyon, et Paris) ainsi que les départements d'outre-mer sous la responsabilité des préfets.

L'examen comprend  trois épreuves d'admissibilité sous forme écrite :

  •  Réglementation de la circulation routière : coefficient 3
  •  Droit : coefficient 1
  •  Psychologie : coefficient 2

 Si à l'issue de ces épreuves, vous avez une note supérieure ou égale à 72/120, sans note inférieure à 7/20, vous pouvez passer les épreuves d'admission.

 

2/ Le module Admission

A l'admission, les candidats sont regroupés sur un seul site désigné par le ministère de l'écologie, de l'énergie, du développement durable et de l'aménagement du territoire.

L'examen comprend trois épreuves d'admission : 

  • Leçon d'enseignement théorique à des élèves en formation BEPECASER : coefficient 2
  • Interrogation sur le véhicule automobile : coefficient 1
  • Critère d'une leçon de conduite : coefficient 3

Les résultats de l'admissibilité et de l'admission se cumulent. Pour être déclaré admis à l'examen, le candidat doit réunir un total de 144 points sur 240, sans note inférieure à 7/20.

 

Pour accéder à l'examen, les candidats doivent être titulaires du BEPECASER ou d'un diplôme équivalent (cf article R212-3 du code de la route) depuis plus d'un an à la date des épreuves d'admissibilité.

Les candidats titulaires d'un diplôme national sanctionnant un second cycle d'études supérieures (licence, maîtrise, ...) et du BEPECASER depuis plus d'un an ou d'un diplôme équivalent sont dispensés des épreuves d'admissibilité.

Il en est de même pour les enseignants de la conduite ayant exercé antérieurement au moins cinq ans dans un établissement d'enseignement secondaire ou supérieur, d'enseignement général, agricole ou technique.

 
(c) 2017 Faser-Formations.com